756 vues

Apres Cosrou, village du département de Dabou, le Ministre KOUADIO Konan Bertin s’est rendu à Bécédi, localité de la commune de Sikensi mardi 21 mars 2022 pour entendre les populations en vue de la résolution définitive de cette affaire de conflit foncier ayant entraîné la mort par fusillade d’un ressortissant de Cosrou.

Parlant au nom de sa population, l’Honorable Brié Joseph N’gata, Député-Maire de Sikensi a donné sa version des faits en prenant soin de signifier que ces deux villages qui étaient en conflit demeurent toujours frères de par la tradition et regrette cet incident malheureux du fait d’une mauvaise délimitation de la forêt déclassée remise aux villageois, selon ses analyses.

Intervenant à son tour, le Ministre KOUADIO Konan Bertin a donné ce proverbe africain : « On n’adore jamais son fétiche avec la moitié de son cola. Il faut les deux côtés ». Comme pour dire qu’il était important d’avoir les deux versions avant toute décision.

La seconde phase de cette procédure engagée sera une rencontre de vérité de haut niveau avec l’implication du Ministre Gouverneur du district des Lagunes, les Préfets des deux Régions (Grands-ponts, Agneby-Tiassa) et l’ensemble du Corps préfectoral, les élus locaux ainsi que les cadres du district.

Toujours aux dires du Ministre, le verdict qui sera donné doit être respecté par les deux camps et justice sera rendue en faveur du camp qui aura raison.

Pour continuer, il a donné cet avertissement : « Que ce soit le dernier mort d’homme en Côte d’Ivoire. La paix est primordiale. C’est pourquoi le Président Alassane Ouattara a créé le Ministère de la Réconciliation et de la Cohésion Nationale. Mon devoir, c’est maintenir un climat de paix partout en Côte d’Ivoire et cela doit engager tous les ivoiriens car la paix est notre richesse commune. ».

Pour terminer, il a prêché la parole de Dieu pour faire comprendre aux ivoiriens que l’amour du prochain est divin et il est du devoir de tout un chacun de respecter la vie humaine quel que soit son degré de colère.