51,997 vues

Le Ministre de la Réconciliation et de la Cohésion Nationale Kouadio Konan Bertin s’est concerté avec les autorités préfectorales et les élus des régions des Grands-ponts et de l’Agneby-Tiassa mardi 18 juillet 2023 à son cabinet sis à la cité administrative Tour A 8e étage. En présence de son homologue Pierre Dimba, Ministre de la Santé, de l’Hygiène Publique et de la Couverture Maladie Universelle par ailleurs Président du Conseil Régional de l’Agneby Tiassa.
Face à la presse à la fin de cette rencontre qui a duré plus de 2heures, le Ministre Kouadio Konan Bertin a rappelé le contexte de cette concertation. Selon ses dires un conflit foncier  a opposé les jeunes de Cosrou dans le Département de Dabou à ceux de Bécédi dans la localité de Sikensi qui s’est soldé par une perte en vie humaine et de nombreux blessés le 24 janvier 2023.
Dans l’urgence, une mission d’écoute y a été conduite par le Professeur Bamba Abdoulaye, Directeur de la Direction de la Prévention et de la gestion des conflits dudit Ministère.
Le lundi 4 mars, ce sera autour du ministre Kouadio Konan Bertin d’apporter la compassion gouvernementale à la famille du défunt à Cosrou en prenant part à l’inhumation de la victime nommée Affi Ebi Fulgence.
L’infatigable missionnaire de la paix est revenu sur ses pas lundi 20 mars et 24 heures après, il s’est rendu à Bécédi pour avoir   les deux versions des faits avant la grande rencontre de réconciliation annoncée pour le règlement définitif de cette crise.
Ainsi, pour tracer les sillons de celle-ci, cette concertation a donc eu lieu et toutes les parties présentes à savoir les Préfets de Région, de Département, les deux Présidents desdits conseils Régionaux, les Maires et les Députés ont activement contribué à sa bonne tenue
Pour les perspectives, les deux membres du Gouvernement ainsi que le Professeur. Sess Daniel, Président du Conseil régional des Grands-ponts ont fait savoir que dans quelques semaines, une rencontre de haut niveau se tiendra à Jacqueville incluant d’autres Ministères et les forces vives des deux régions ainsi que la chambre des Rois et Chefs traditionnels. Ceci pour élucider cette affaire et en tirer les leçons pour éviter que pareil évènement malheureux se reproduise en Côte d’Ivoire.