88,226 vues

Présent sur le sol ivoirien depuis le mercredi 12 juillet 2023 à l’invitation du Président de la République, l’ancien compagnon de cellule de Nelson Mandela, le Professeur Sathasivan Cooper poursuit sa mission de paix en Côte d’Ivoire.

Après une séance de travail jeudi 14 juillet avec le Ministère de la Réconciliation et de la Cohésion Nationale et des civilités au Président de la République et aux Présidents du SENAT et du Conseil Economique, Social, Environnemental et Culturel (CESEC), le Sud-africain a animé une conférence publique devant des forces vives de la nation (leaders communautaires, religieux, des associations de jeunes et de femmes, la société civile  …) sur le thème : ’’Partage d’expérience sur le model sud-africain en matière de réconciliation et de cohésion ’’ vendredi 14 juillet à l’hôtel du District d’Abidjan Plateau.

Aux dires du conférencier qui avait à ses côtés le Ministre Kouadio Konan Bertin chargé de la Réconciliation et de la Cohésion Nationale et le Ministre Gouverneur du District autonome d’Abidjan Beugré Mambé ,la stratégie sud-africaine pour promouvoir la paix pendant et après l’apartheid a été basée sur plusieurs principes fondamentaux visant à surmonter les divisions du passé et à construire une société démocratique et inclusive.
Par exemple pour favoriser une coexistence pacifique et durable, cette nation a encouragé le dialogue entre les différentes communautés et a promu la tolérance et le respect des différences culturelles et ethniques. Des initiatives éducatives et des programmes de sensibilisation ont été lancés pour promouvoir la compréhension mutuelle et la réconciliation au sein de la société.

Le messager de la paix sud-africain se dit donc confiant eu égard à l’intérêt que les ivoiriens avec à leur tête le Président de la République accordent à cette thématique.’’ Il faut savoir tirer les leçons du passé afin d’éviter que les démons d’hier ne resurgissent. ’’a-t-il conclu.

A sa suite, le Ministre Kouadio Konan Bertin a montré son sentiment de joie pour les échanges fructueux :’’L’engouement qu’il y a eu, l’intérêt que cela a suscité par les questions posées et surtout par les réponses pertinentes qu’il a données, nous ont convaincus. Nous avons beaucoup appris et nous lui disons merci.’’.

Quant au Ministre Gouverneur, la relation entre Dieu et l’homme est primordiale en ce sens :’’La réconciliation, c’est le divin dans l’humanité car quand Dieu prend place dans le cœur de l’homme, on se réconcilie’’.