1,469 vues

La région du cavally a vécu trois cérémonies de restitution des corps des victimes des crises postélectorales de 2010 et 2011soit 13 ans après, mercredi 8 mars 2023.

Celles-ci ont été présidées par madame Myss Belmonde Dogo, Ministre de la Solidarité et de la lutte contre la pauvreté représentant l’executif ivoirien. Elle avait à ses côtés monsieur Kouadio Konan Bertin, Ministre de la Réconciliation et de la Cohésion Nationale et madame Anne Désirée Ouloto, Ministre de la Fonction Publique, Présidente du Conseil Régional du Cavally ainsi que monsieur Coulibaly Aboubakary, le Procureur Général près la Cour d’Appel de Daloa représentant monsieur Sansan Kambilé, Ministre de la Justice et des Gardes des Sceaux.

Pour la circonstance, les autochtones Wê et les autres communautés ivoiriennes et étrangères qui se regardaient en chien de faïence, ont accepté de partager le même espace comme auparavant pour démontrer aux yeux du monde que la paix et la quiétude sont de retour dans leur cité au nom du pardon et de la réconciliation quoique les souvenirs soient encore vivants dans les esprits.

C’est donc dans un environnement sain qu’une minute de silence a été observée en la mémoire des 49 victimes exhumés pour le Cavally sur 112 et qui grâce aux actions de réconciliation et de paix du Président de la République, SEM Alassane Ouattara, seront réhabilités et inhumés dans leur dignité.

C’est dans cette mouvance que Madame Myss Belmonde DOGO a traduit la compassion du Président Alassane Ouattara et du Premier Ministre Jérôme Patrick ACHI et des membres du Gouvernement avant de demander aux anciens belligérants de tourner la page de ce passé douloureux : « Que votre vengeance soit la recherche de la paix et la réconciliation. » a- t- elle lancé.

Au nom donc de la solidarité du Gouvernement et du peuple ivoirien dans sa diversité, chaque victime de par son ayant droit a perçu la somme d’un million de Francs CFA à titre d’indemnisation et 500.000 F pour l’organisation des obsèques à raison de 1.500.000 F par victime soit 73.500.000 F au total. 

Le Ministre KOUADIO Konan Bertin après avoir égrené les efforts que le Chef de l’Etat déploie pour préserver la paix en Côte d’Ivoire en vue de son développement harmonieux a fait savoir que ces corps ont été exhumés à la demande du pouvoir judiciaire à l’image de la CPI (Cour Pénale Internationale) pour nécessité d’enquête et pour leur identification. Pour terminer, il a lancé cette adresse de paix aux populations de Guiglo : « Embarquons tous dans le train de la réconciliation ».

Le même message de paix a été lancé dans les villes de Blolequin et de Toulepleu.

Quant à madame Anne Désirée OULOTO, elle a demandé aux populations de mettre Dieu devant leurs actions pour cultiver l’amour du prochain, gage de paix durable.

Dans ces trois localités, les différents représentants des victimes ont exprimé leur gratitude au Président de la République pour cet acte de compassion et pour le développement progressif de leur région sans oublier de remercier les membres du Gouvernement et du corps préfectoral pour les démarches de paix entreprises.

A noter que sur les 49 corps exhumés dans le cavally 6 viennent de Guiglo,12 de Blolequin et 29 de Toulepleu.