1,257 vues

Monsieur KOUADIO Konan Bertin a présidé un atelier de formation lundi 06 mars 2022 à la salle des mariages de la Mairie d’Adjamé.

Cet atelier initié par monsieur SOUMAHORO Farikou, Député-Maire de la Commune d’Adjamé a pour  thème : ‘’Jeunes d’Adjamé : la Paix est notre candidat‘’ .

Il se tient les 6 et 7 mars 2023 suivi d’une campagne de sensibilisation dans la commune : ’’Dans quelques mois se tiendront les élections municipales et régionales et durant cette période les actes d’intolérance sont à noter chez les jeunes. A cet effet, nous voulons donc les responsabiliser à être des acteurs de paix, de la réconciliation pour faire de notre commune un havre de paix.’’ a fait savoir le premier magistrat de la Commune.

Avant d’ouvrir cet atelier, le Ministre KOUADIO Konan Bertin dit être là pour soutenir l’initiative et encourager le Maire et le Conseil Municipal à travers leur volonté de prévenir en période d’élections les éventualités de crises  possibles en donnant la culture de non violence aux acteurs principaux que sont les jeunes.

Sa satisfaction est d’autant plus grande au regard de la qualité des personnes présentes : ‘’C’est un atelier consacré à la jeunesse et ce qui est intéressant ici c’est la participation de l’ensemble des Présidents des jeunesses, des partis politiques dont le RHDP, le PDCI-RDA, le FPI et le PPA-CI. Ils doivent comprendre que la démocratie est un jeu. Désormais, cela fait partie de notre vie politique. Elle doit s’enrichir, elle doit se bonifier. Il faut que nous acceptions le droit à la différence et le fait d’être des partis politiques différents ne fait pas de nous des ennemis. ‘’

L’honneur échoit donc au Président de la République, le grand architecte de la paix retrouvée selon ses dires qui depuis quelques temps grâce à son leadership et sa vision pour la Cote d’Ivoire.Cet atelier est également soutenu par madame Namizata SANGARE, Présidente du Conseil National des Droits de l’Homme (CNDH), Marraine de la cérémonie qui se dit prête à accompagner le Ministère dans sa politique de vulgarisation de cet atelier dans les autres communes du pays.