2,141 vues

La Coordination Africaine des Droits de l’Homme pour les Armées CADHA entend mettre son expertise à la disposition du Ministère de la Réconciliation et de la Cohésion nationale afin de briser le mur de méfiance entre l’Armée et la population ivoirienne.

A cet effet, un partenariat vient d’être crée entre le Ministère de la Réconciliation et de la Cohésion Nationale ce Mercredi 13 Juillet au cabinet du ministre KOUADIO Konan Bertin au plateau.

Afin de renforcer ce partenariat, naissant, un rapport annuel d’activité a été remis par la délégation au Ministre KOUADIO Konan Bertin.

                 Une délégation de cinq (5) personnes essentiellement, anciens militaires ivoiriens membres de la Coordination Africaine des Droits de l’Homme pour les Armées a été reçue par le Ministre de la Réconciliation et de la Cohésion Nationale dans son cabinet.

Ces anciens éléments de l’armée ivoirienne aujourd’hui à la retraite entendent mettre à la disposition de l’Etat de Côte d’Ivoire, leur expertise pour une cohésion au sein de la grande muette ivoirienne mais aussi briser le mur de méfiance entre l’armée et la population.

Contribution bien appréciée par le Ministre de la Réconciliation et de la Cohésion Nationale qui salue ce partenariat qui contribuera au succès effectif de la mission de son département.

Un rapport d’activité 2020- 2021 de la CADHA a été remis au Ministre de la Réconciliation et de la Cohésion Nationale par la délégation de l’ONG qui a vu le jour au sortir de la crise 2010 en Côte d’Ivoire.

La CADHA a une mission de sensibilisation mais aussi de formation en vue de la prévention de crises intra militaires et militaro communautaires.

Ses actions consistent à la sensibilisation, à la formation et en l’organisation d’activités civilo-militaires en vue de briser le mur de méfiance entre ces deux entités.

Cette rencontre a été l’occasion pour la délégation de procéder à une présentation power point de la CADHA.

L’historique, les missions et l’objectif ont été présentés à l’assistance constituée des membres du cabinet du ministre de la Réconciliation et de la Cohésion Nationale.

Un point d’honneur a été fait sur les activités, le bilan et les perspectives de la CADHA qui existe à ce jour dans dix-sept (17) pays africains avec un Coordonnateur Général siégeant en Côte d’Ivoire.