1,272 vues

Le Ministère de la Réconciliation et de la Cohésion Nationale a rencontré l’ensemble de la Société Civile qui œuvrent dans le processus de la réconciliation en Côte d’Ivoire.

La Cinquantaine d’organisations non-gouvernementales et autres membres de la Société Civile Ivoirienne ont échangé avec le Cabinet du Ministre KOUADIO Konan Bertin sur :

– la récurrence de conflits

– Les actions menées

– Les propositions et

La préparation de la prochaine Journée Nationale de la Paix à Douékoué dénommé Journée du Pardon et de l’Oubli.

Cette rencontre entre le Ministère de la Réconciliation et de la Cohésion Nationale avec la Société Civile Ivoirienne fait suite à celle du 05 Mai dernier où un partenariat a vu le jour entre les deux parties. Madame Hafiza Berté, la Directrice de Cabinet qui a pris le relai du Ministre empêché, a salué cette rencontre fructueuse.

Au cours de ces échanges, les conflits récurrents qui minent la société ivoirienne aussi bien dans le monde rural qu’urbain ont été mis à nu :

  • Conflits terriens,
  • De chefferies et
  • Les conflits entre éleveurs et agriculteurs.

Une cartographie des conflits est ressortie à l’issue de cette rencontre.

Les intervenants ont souhaité une plus grande implication des femmes dans le processus de réconciliation en cours en Côte d’Ivoire.

D’aucuns ont mis l’accent sur la participation de la jeunesse qui est à la fois victime et actrice des différentes crises en Côte d’Ivoire.

Des préoccupations ont été révélées selon les spécificités des localités et les ONG, actives sur le terrain ont dû chaque fois apporter leur pierre à l’édifice.

En somme, il s’agit d’une rencontre fructueuse ayant permis aux participants d’exprimer leurs points de satisfaction.

Occasion pour le Directeur Général de la Cohésion Nationale de faire le point des missions dans le Guemon en vue de l’organisation de la Journée du Pardon et de l’Oubli le 15 Novembre prochain à Douékoué.