1,972 vues

LE MINISTERE DE LA RECONCILIATION ET DE LA COHESION NATIONALE DISPOSE D’UNE CELLULE GENRE ET D’UN COMITE DE LUTTE CONTRE LE VIH.

Ce comité piloté par le premier responsable du département, le Ministre KOUADIO Konan Bertin entend tout mettre en œuvre pour lutter contre le VIH et aussi œuvrer pour l’équité et l’égalité entre Homme et Femme au sein de ce département ministériel.

La cérémonie officielle d’installation de cette cellule genre et du comité sectoriel de la lutte contre le VIH a eu lieu ce Jeudi 30 Juin 2022 au sein du cabinet du Ministre au Plateau.

L’installation de cette cellule a enregistré la participation et le soutien du Ministère de la Famille, de la Femme et de l’Enfant et du Ministère de la Santé, de l’Hygiène Publique et de la Couverture Maladie Universelle.

Constituée essentiellement du Directeur de Cabinet, des Directeurs Généraux, du Coordonnateur et des Directeurs Centraux, l’ensemble chapeauté par le Ministre de la Réconciliation et de la Cohésion Nation, le Ministre KOUADIO Konan Bertin, le comité est composé de neuf personnes dont trois femmes.

Au sein du Ministère de la Réconciliation et de la Cohésion Nationale, la nouvelle équipe compte jouer sa partition selon Madame Constance Judith AKMEL, Directrice de la Qualité et du Genre.

Le Ministre de la Réconciliation et de Cohésion Nationale tient à ce que la lutte contre ces fléaux soit une réalité dans son département. KOUADIO Konan Bertin entend œuvrer pour que ces pandémies rentrent dans les souvenirs.

Le Ministère de la Femme, de la Famille et de l’Enfant selon Madame AWA Sylla, conseillère technique, entend apporter son soutien à la cellule nouvellement installée dans l’exécution de sa mission.

La conseillère technique a salué la prééminence de cette préoccupation au sein du Ministère bien avant l’installation de la cellule du genre et du comité sectoriel.

Pour la Directrice de la Qualité et du Genre, Madame Constance Judith AKMEL, la cellule du genre et du comité sectoriel de la lutte contre le Sida a deux missions majeures à savoir :

  • Booster la lutte contre le Sida au sein du Ministère,
  • Disposer des outils de lutte contre le VIH.

Concernant le genre au sein du Ministère :

  • Le comité se doit de promouvoir l’approche genre,
  • Former, sensibiliser, élaborer le plan d’institutionnalisation et élaborer l’annuaire statistique genre.

Trois défis majeurs à relever par le comité et la cellule, selon Madame Judith AKMEL :

  • Prendre en compte les rôles, les besoins, les responsabilités et les aspirations des hommes et des femmes,
  • S’assurer que les résultats des actions menées profiteront tant aux hommes qu’aux femmes selon la spécificité de chacun d’eux
  • Susciter la participation des hommes et des femmes à toute action de façon équitable.