2,017 vues

Un collectif d’artistes ivoiriens installés en France depuis la crise postélectorale de 2010-2011, s’est engagé à œuvrer pour la réconciliation en Côte d’Ivoire, lors d’une rencontre avec le ministre de la Réconciliation et de la Cohésion nationale, Kouadio Konan Bertin (KKB).

Cette rencontre qui s’est tenue le dimanche 5 juin 2022 à Paris, entre dans le cadre d’une mission du ministre KKB en France, visant à échanger avec la diaspora.

Ces artistes, notamment Gadji Céli, Serges Kassi, François Kency et Abou Galliet, jugés proches de l’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo, ont marqué leur « adhésion totale à accompagner le processus de réconciliation ».

« Le défi pour ce département ministériel est de gagner la conciliation artiste en exil et réconciliation ; ces stars de la, musique ivoirienne ont laissé entendre que le temps de leur retour au pays a sonné ».

Kouadio Konan Bertin a salué l’élan de la réconciliation en cours dans le pays. « La Cote d’Ivoire avance; (…) la reconstruction du navire ivoire est l’affaire de tous »‘, a-t-il lancé à l’adresse des artistes.

A cette rencontre, était présent le ministre de la Promotion de la jeunesse, de l’insertion professionnelle et du Service civique de Côte d’Ivoire, M. Touré Mamadou, porte-parole adjoint du gouvernement et l’ex-ministre de la Femme, Ramata Ly Bakayoko, désormais déléguée permanente de la Côte d’Ivoire auprès de l’UNESCO.