890 vues

Le ministre de la Réconciliation et de la Cohésion Nationale a reçu ce mercredi 27 avril à son cabinet, les membres des organisations de la Société Civile Ivoirienne.

Objectif, associer la société civile au processus de réconciliation en cours en Côte d’Ivoire.

  • Passer à la phase active de la mise en place d’une plateforme de collaboration entre le ministère de la Réconciliation et la Société Civile comme recommandé au dialogue politique,
  • L’organisation de la prochaine journée du souvenir et du pardon qui aura lieu le15 Novembre prochain à Douékoué et
  • La mise en place d’un statut pour la société civile

tel est le contenu de cette rencontre qui a réuni une cinquantaine de représentants membres de la Société Civile Ivoirienne.

A bâton rompu, cette rencontre a permis aux différents représentants d’Organisations non Gouvernementales, d’Associations de Défense de Droits de l’Hommes et Mouvements de Sensibilisation à but non lucratif de se prononcer sur les trois sujets à l’ordre du jour.

La mise en place d’une plateforme de collaboration entre le ministère et la société civile a été saluée par l’ensemble des participants qui ont souhaité plus de célérité dans l’action.

Les organisations présentes ont exprimé leur adhésion totale au choix de la ville de Douékoué, ville devant abriter l’organisation de la prochaine Journée du Pardon et du Souvenir. Cependant les participants ont demandé davantage d’actions de terrain.

Autre point fort de cette rencontre, le sujet relatif à la mise en place d’un statut pour la Société Civile en Côte d’Ivoire.

Sujet applaudit des deux mains par l’ensemble des participants qui, pour finir ont lancé un ouf de soulagement.