820 vues

L’UGTCI, l’UNATRCI, l’HUMMANISME ET CENTRALE DIGNITE FAVORABLES A LA RECONCILIATION EN COTE D’IVOIRE

Le Ministre de la réconciliation et de la cohésion nationale a reçu ce lundi 28 février 2022 à son cabinet au Plateau, les centrales syndicales en Côte d’Ivoire afin de les associer au processus de réconciliation en cours.

A l’issue de cette rencontre constituée d’une séance ouverte et d’un huis clos, l’intersyndicale et le ministère ont décidé de la mise en place d’un partenariat dont la forme et le contenu restent à définir.

Le ministre KKB a souhaité l’implication des centrales syndicales ivoiriennes dans le processus de réconciliation et la cohésion sociale. Pour lui, les centrales syndicales constituent une force importante de la nation ivoirienne. Il leurs est donc réservé une place de choix parmi les acteurs engagés dans cette lutte pour la pacification et la démocratisation de la Côte d’Ivoire « la réconciliation et la cohésion nationale ont besoin des acteurs clés que vous êtes. Vous êtes nos alliés, nos partenaires puisque nous travaillons sur la même matière ; nous devons envisager ensemble  le syndicalisme nouveau dans un contexte de réconciliation et de cohésion sociale ».

Les centrales syndicales dans leur ensemble ont salué cette initiative du Ministre qui prône dans son approche, l’implication de tous. La composition de son cabinet (multicolore) en dit davantage sur la préoccupation du Ministre KKB à tendre la main à toutes les forces vives de la société ivoirienne pour la réussite de sa mission.

Ils se sont favorables à ce partenariat souhaité par le ministre KKB. L’intersyndicale promet d’office apporter sa pierre à la pacification de la Côte d’Ivoire.

Une photo de famille suivie d’un point-presse ont mis fin à cette rencontre qui constitue une prise de contact prometteuse pour la paix en Côte d’Ivoire.