1,009 vues

L’apport de la société civile à l’édification de nations résilientes n’est plus à démontrer. La Côte d’Ivoire qui veut réaliser son ambition légitime de développement ne saurait se priver de la contribution d’un tel acteur.

C’est à ce titre qu’elle participe au dialogue politique initié par le président de la République, SEM Alassane Ouattara et conduit par le Premier ministre Patrick Achi.

Dans cette dynamique, le Ministère de la Réconciliation et de la Cohésion nationale veut impliquer les organisations non gouvernementales (Ong), fondations, associations professionnelles, syndicats et entreprises sociales dans le processus de réconciliation et de renforcement de l’unité nationale.

J’ai profité de l’opportunité de la cérémonie de présentation de voeux organisée, ce mercredi 9 février 2022, pour proposer un cadre permanent de collaboration à la société civile ivoirienne.

De façon explicite, il s’agira de travailler, ensemble, à la consolidation d’un climat politique et social apaisé, au renforcement de la citoyenneté, à l’identification des voies et moyens pour parvenir à des échéances électorales apaisées…

Les leaders des plateformes et organisations présentes ont, unanimement, salué cette initiative et marqué leur disponibilité à apporter leur pierre à l’édification d’une nation débarrassée de germes de conflit.